Biographie
Marie-Belle Sandis | Courte Biographie


Après l'obtention de son diplôme d'ingénieur, Marie-Belle Sandis se tourne vers le chant et entre à l'Ecole d'Art Lyrique de l'Opéra National de Paris, puis à l'Atelier Lyrique de l'Opéra National de Lyon. Suit immédiatement un engagement dans la troupe de l'Opéra National de Lyon, où l'on peut l'entendre entre autres dans les rôles de Chérubin (Le Nozze di Figaro), Siebel (Faust), Cupidon (Orphée aux enfers), Mercédès (Carmen), et sous la direction de Christian Badea, Steuart Bedford, Emmanuel Krivine, Louis Langrée, Marc Minkowski, Kent Nagano, Michel Plasson et David Robertson.
En 2002/03 elle est engagée dans la troupe du Musiktheater im Revier à Gelsenkirchen (Allemagne), où elle chante notamment Ramiro (La Finta Giardiniera), la Marquise Melibea (Il Viaggio a Reims), et Catherine (Jeanne d'Arc au Bûcher) dans une coproduction avec la RuhrTriennale.
En 2002/03 elle est engagée dans la troupe du Musiktheater im Revier à Gelsenkirchen (Allemagne), où elle chante notamment Ramiro (La Finta Giardiniera), la Marquise Melibea (Il Viaggio a Reims), et Catherine (Jeanne d'Arc au Bûcher) dans une coproduction avec la RuhrTriennale.

Depuis 2003/04, elle est membre de la troupe du Nationaltheater Mannheim, où elle a acquis un répertoire vaste et varié et s'est familiarisée avec les œuvres de Mozart, Strauss et du Belcanto.
Elle a fait ses débuts dans les rôles, entre autres, de Dorabella (Cosi fan tutte), Silvia (Ascanio in Alba de Mozart), Annio (La Clemenza di Tito), Octavian (Der Rosenkavalier), Komponist (Ariadne auf Naxos), Hänsel (Hänsel und Gretel), Giulietta (Les Contes d'Hoffmann), Charlotte (Werther), Rosina (Il Barbiere di Siviglia), Giovanna Seymour (Anna Bolena), Elisabetta (Maria Stuarda), Sara (Roberto Devereux), Laura (La Gioconda) et Mrs Grose (The Turn of the Screw).

A souligner particulièrement, ses débuts couronnés de succès dans les rôles de :
  • Adalgisa (Norma) en 2003,
  • Sesto (La Clemenza di Tito en tournée à Barcelone) en 2005,
  • Donna Elvira (Don Giovanni) en 2006,
  • Cecilio (Lucio Silla) dans le cadre du Mannheimer Mozartsommer en 2007 au Schwetzinger Rokokotheater ainsi que Poro dans la recréation d'Alessandro nell'Indie (G.F de Mayo) en 2008, tous deux dans des mises en scène de Günter Krämer,
  • Arcabonne (Amadis des Gaules de J.C. Bach) en 2009 (mise en scène Nicolas Brieger, direction musicale Reinhard Goebel),
  • Vitellia (La Clemenza di Tito) dans le cadre du Mannheimer Mozartsommer 2010 (mise en scène Günter Krämer, direction musicale Dan Ettinger),
  • Elle dans La Voix humaine (F. Poulenc) en janvier 2013,
aux côtés d'Edita Gruberova :
  • son Adalgisa (Norma) en janvier 2010,
  • sa Sara (Roberto Devereux) en octobre 2010.
et aux côtés de Jonas Kaufmann sa Charlotte (Werther) en avril 2013.

Depuis 2001 ses engagements en invitée la mènent notamment au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, au Théâtre du Capitole à Toulouse, à l'Opéra-Théâtre d'Avignon, à la RuhrTriennale, au Kennedy Center à Washington, au Semperoper Dresden, à l'Opéra Royal de Wallonie à Liège, à l'Aalto-Theater Essen, au Staatstheater Stuttgart, au Staatstheater Hannover, au Staatstheater Mainz, à l'Oper Halle, au Staatstheater Wiesbaden et au Deutsche Oper am Rhein.
Elle a travaillé, entre autres, sous la direction de Stefan Soltesz, Marcello Viotti et Marc Minkowski, et avec des metteurs en scène tels que La Fura dels Baus.
En 2006 elle a débuté avec succès au Festival de Salzbourg avec le rôle de Silvia sous la direction d'Adam Fischer.

En 2016/17 au NTM, elle débute dans le rôle de Penelope (Il Ritorno d'Ulisse in Patria), reprend entre autres Tancredi (Tancredi), Hänsel (Hänsel und Gretel) et Suzuki (Madama Butterfly), et chante un récital de mélodies françaises (Massenet, Duparc et Poulenc). Au Aalto-Theater Essen elle chante Niklausse/La Muse dans la reprise des Contes d'Hoffmann.

Download Biographie "Version courte" | "Version longue" (PDF)